Apsytude > Mes solutions > Les astuces et conseils > pour aller bien > La phobie, c’est fini !

D’abord, sache que tu n’as pas à mener le combat contre ta phobie en solitaire. Demande à des membres de ta famille et à des amis en qui tu as confiance de t’aider à franchir les étapes :

  • Détermine exactement de quoi tu as peur. Par exemple, si la pensée de faire une prise de sang te paralyse, essaye d’établir si ta peur est provoquée par la peur des aiguilles ou par celle du sang. En sachant exactement ce qui te fait peur, tu traverseras les étapes suivantes plus facilement.
  • Apprends-en le plus possible sur ta peur. Souvent, les phobies sont fondées sur la désinformation, comme de penser qu’une aiguille pénétrera la peau jusqu’à l’os et causera une infection. Être bien informé t’aidera à constater combien ta peur peut être irrationnelle.
  • Expose-toi à plusieurs reprises à ta peur, dans un environnement où tu te sens bien. Commence à t’exposer à ta peur petit à petit, puis quand tu te sens prêt, augmente à petite dose. Si par exemple ta plus grande peur est de prendre le métro, demande à un ami de se rendre avec toi à une station de métro, puis d’y entrer et d’en ressortir (et pas plus !). La fois suivante, tente de le faire seul. On avance petit à petit !
  • Apprends des techniques de relaxation. Utilise ces techniques avant, durant et après tes tentatives d’exposition à la peur, de manière à garder ton calme. Zen, soyons zen !
  • Il se peut que tes phobies reviennent à la charge. Alors, lorsque tu sentiras que tu maîtrises tes phobies, ne t’inquiète pas si une situation stressante fait ressurgir ta peur : c’est NOR-MAL !
  • Pour finir, la partie la plus agréable : récompense-toi. Dans la bataille contre la phobie, chaque étape franchie est une victoire ! Fais-toi plaisir, après tout, tu as bien travaillé !

Et comme on dit : « C’est en forgeant qu’on devient forgeron ! ».

Quand faut-il s’inquiéter ?

Quand nos phobies sont là depuis longtemps et nous gâchent vraiment la vie, ces petites astuces ne suffisent pas toujours. Il faut commencer à prendre le problème au sérieux. Par exemple, on n’ose plus sortir parce qu’on a peur de parler aux gens, ou encore, on ne veut plus se promener dans la rue seul parce qu’on a peur des chiens, etc. En fait, nos peurs ont un impact important sur notre quotidien.
À ce moment-là, il faut demander de l’aide à un professionnel !

Notamment tu peux faire appel à Apsytude : prendre rendez-vous.

Les aides possibles

Psychothérapies : les Thérapies Cognitivo-Comportementales sont particulièrement recommandées pour les phobies. Elles permettent de comprendre et se confronter progressivement à sa peur jusqu’à sa disparition. Les autres thérapies peuvent aussi être utilisées.

Médicaments : dans certains cas, en plus de la psychothérapie, les médicaments contre l’anxiété (anxiolytiques)  ou ceux contre la dépression (antidépresseurs) peuvent apporter des améliorations.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *