Apsytude > Mes solutions > Les astuces et conseils > Pour prendre confiance > Surmonter sa timidité en pratiquant les 5 étapes de la conversation

La conversation est importante car elle permet de créer, entretenir des liens avec la famille, les amis, les collègues et les gens tout juste rencontrés. Mais entamer, poursuivre, terminer une conversation ça peut être difficile, et ça demande de l’entraînement !

Et oui, malgré ce que l’on peut penser, discuter n’est pas naturel pour tout le monde et suit certaines règles. Pour nous aider dans cette pratique, Bernardo Carducci, un psychologue américain, propose de suivre 5 étapes, qui permettent une conversation réussie !

1. Commencer la conversation

Pour commencer, il faut montrer notre envie de discuter ! Par exemple, tu peux parler de ce que tu partages avec l’autre personne à ce moment. Par exemple après un cours : « j’ai trouvé ce cours super/long/ennuyeux/passionnant ». Tu peux commenter la météo, les transports, etc.

L’objectif est de montrer que tu es prêt à parler avec l’autre et de t’assurer que lui aussi. En fait l’important n’est pas de raconter une chose incroyable mais juste de créer le contact ! Un simple commentaire peut suffire.

2. Se présenter

Ensuite tu peux dire quelque chose sur toi. Tu peux par exemple dire ton prénom, ta filière, ta ville d’origine. Cela peut donner quelques perches que l’autre pourra saisir pour continuer la discussion.

3. Explorer des sujets de conversation possibles

C’est-à-dire :

  • Lancer des sujets de discussion possibles et faciles (souviens-toi, l’important n’est pas de dire des choses originales, drôles ou brillantes, la simplicité c’est bien aussi !) : origine de la personne, voyages, actualités, études, loisirs, etc.
  • Écouter et montrer de l’intérêt à l’autre lorsqu’il lance un sujet. Tu peux poser une question ou faire un commentaire.

À noter que deux ou trois tentatives peuvent être nécessaires avant de tomber sur un sujet qui plaise, alors si l’autre ne réagit pas à l’une de tes tentatives, ne le prends pas mal et recommence !

4. Développer la conversation en faisant des liens entre des sujets

Par exemple : « En parlant de cours, j’ai vu que l’on pouvait faire du sport en option, tu en fais toi ? »
Attention, il est aussi important de ne pas monopoliser la conversation, ni de rester bloqué sur ses sujets préférés !

5. Terminer la conversation

Pour terminer la conversation :

  • Préviens la personne : par exemple : « Je vais te laisser faire ce que tu as à faire ».
  • Dis ce que tu as pensé de la conversation : « C’était sympa de parler ensemble ».
  • Rappelle un point qui t’a intéressé pour montrer que tu écoutais vraiment : « Je regarderai le site internet dont tu m’as parlé ».

Si tu en as envie, propose de discuter à nouveau une autre fois (« Je ne suis pas à la fac demain, mais peut-être qu’on se recroisera mercredi » ou « À la semaine prochaine peut-être ») ou de garder le contact (demander à la personne si elle est sur Facebook, donner son numéro, etc.).

Si tu n’apprécies pas vraiment la conversation

Préviens la personne que la conversation va se terminer (« Je vais devoir te laisser, je dois aller à mon cours »). Si la personne ne comprend pas et insiste en te parlant, tu peux par exemple dire « il faut vraiment que j’y aille » et partir.

En résumé, quelques conseils

  • Questionne l’autre (sans tomber dans l’enquête policière). Tout le monde aime parler de soi.
  • Résume ce que dit l’autre : « donc tu veux dire que … ». Cela encourage à poursuivre.
  • Parle de toi avec modération, sinon tu risques d’ennuyer.
  • Garde en tête que parler ne signifie pas dire des choses incroyables.
  • Tu n’es pas obligé d’affirmer tes opinions sur chaque sujet. Il est aussi important que chacun se sente à l’aise dans l’échange. Il ne s’agit pas d’un concours d’éloquence.
  • Tu n’es pas d’accord sur un sujet ? Proposes-en un autre. Par exemple : « Le contenu du cours n’est pas le seul problème avec ce prof ! »

Plus tu suivras ces conseils plus tu seras à l’aise et discuteras facilement avec les autres !
« L’art » de la conversation est important : c’est un jeu d’adultes pour apprendre à se connaître et plus si affinités.

Bons bavardages !

Pour consulter l’article original, suis ce lien.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *