Apsytude > Mes solutions > Les professionnels > Les psychothérapies > Thérapies cognitivo-comportementales (TCC) : késako ?

En psychologie, on travaille sur ce que les personnes vivent : leur vécu. Et en psychothérapie, on utilise la parole pour explorer ce vécu dans l’objectif d’améliorer l’état de la personne qui consulte.

Il y a différentes méthodes pour cela. Les Thérapies-Cognitivo-Comportementales (TCC) sont une de ces méthodes à laquelle se forment certains psychologues, psychiatres et parfois médecins généralistes. Ils ont alors le titre de psychothérapeutes TCC.

Qu’est-ce que c’est ?

Dans les TCC, on considère le vécu de la personne selon 3 niveaux : les comportements, les pensées et les émotions :

  • Les émotions = ce que je ressens
  • Les pensées = ce que je me dis
  • Les comportements = ce que je fais

Ces 3 niveaux interagissent entre eux dans une situation.

Lorsque tu consultes un psychothérapeute, c’est en général parce qu’une/des situations te gênent. En TCC, on essaye donc de comprendre ensemble ce qui se passe à ces 3 niveaux, ici et maintenant, et comment les modifier pour que cette situation ne te fasse plus souffrir.

Comment ça marche ?

Les TCC sont des méthodes validées scientifiquement.

C’est une approche :

  • Expérimentale : le psychothérapeute et la personne qui consulte font une « hypothèse » sur ce qui fait souffrir. Cette hypothèse est validée si la personne va mieux une fois le traitement terminé. Sinon, c’est que l’hypothèse était fausse et qu’il faut en faire une autre.
  • Directive et active : la personne et le psychothérapeute échangent. Le psychothérapeute TCC n’est pas silencieux et distant. Parfois il peut parler plus que la personne (notamment en phase de « psychoéducation » où le thérapeute explique ce qui se passe pour la personne).
  • Didactique : le psychothérapeute explique toujours ce qui se passe et va se passer. La personne devient elle aussi experte de ce qui lui arrive : l’objectif est qu’à la fin de la thérapie elle en sache autant sur ses difficultés que le psychothérapeute.
  • Collaborative : consultant et psychothérapeute travaillent main dans la main : le psychothérapeute a ses connaissances, ses outils et ses techniques mais c’est le consultant qui reste maître à bord car c’est lui l’expert de sa propre vie et qui sait ce qui est le mieux pour lui-même. Mais il doit aussi participer activement à la thérapie, notamment en s’engageant à faire les exercices demandés par le thérapeute et qu’il a acceptés au préalable.
  • Fondée sur les théories de l’apprentissage et traitement cognitif de l’information.

Déroulement

La thérapie suivant une méthode TCC se déroule de la manière suivante :

  1. Analyse fonctionnelle : les premiers entretiens visent à déterminer le problème qui se pose, à comprendre comment il fonctionne, comment c’est arrivé et ce que tu attends comme améliorations ou changements à la fin. Cette première phase permet d’aboutir à des :
  2. Objectifs fixés entre le psychothérapeute et toi : ils donnent le but à atteindre avec la thérapie.
  3. Phase de changement avec des exercices variés pour :
    • apprendre de nouveaux comportements. Par exemple, l’affirmation de soi
    • modifier les pensées négatives et développer de nouvelles façons de penser plus réalistes
    • mieux gérer tes émotions
    • détendre ton corps et ton esprit

     

  4. Evaluation des résultats : à la fin de la thérapie vous faites ensemble le bilan pour savoir si les objectifs fixés ensemble ont été atteints.

Remarque : certain(e)s psychologues d’Apsytude sont formé(e)s aux TCC. Si tu souhaites prendre rendez-vous avec l’un(e) d’eux/d’elle, clique sur ce lien.

A noter : d’autres méthodes existent comme la psychanalyse, l’analyse transactionnelle, la gestalt, etc. L’important est de trouver celle qui te convient !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *