Apsytude > Mes soucis > Moi, mes études et ma vie pro > Etudes > « Dys » moi tout !

Les troubles dys, c’est quoi ?

« Dys » veut dire en grec « avec difficulté ». Chez les personnes qui souffrent d’un « trouble dys », le cerveau n’arrive pas, ou pas bien, à fonctionner dans un domaine précis (la lecture, le calcul, l’écriture, etc.)

Ça peut être une gêne pour les études et dans la vie quotidienne.

Concrètement, ça donne quoi ?

Trouble Description Manifestations Impacts
Dyslexie Difficultés à lire et écrire Difficultés à associer les sons avec les lettres, à s’orienter dans l’espace et le temps Lecture lente, nombreuses fautes d’orthographes
Dyspraxie Difficultés à coordonner ses mouvements Difficultés à organiser et coordonner les gestes volontaires. Ce sont des personnes maladroites, mais poussé à l’extrême Difficultés à écrire, dans les travaux pratiques et tous les exercices où il faut un geste précis
Dyscalculie Difficultés avec les chiffres, les nombres, les calculs Les nombres n’ont pas de sens Difficultés à comparer des prix, à estimer une distance ou une taille, à gérer un budget
Dysphasie Difficultés avec la parole Difficulté à comprendre ou à s’exprimer clairement Mauvaise compréhension des consignes, difficultés à se faire comprendre par les autres quand on parle

 

Aujourd’hui on est attentifs à ces questions-là mais c’est vrai qu’il y a quelques années on n’était pas bien informés et ces difficultés pouvaient passer inaperçues.

Donc c’est possible que tu te reconnaisses dans une ou plusieurs de ces difficultés mais sans qu’elles aient été reconnues comme étant un trouble particulier quand tu étais enfant. De plus, tu as pu compenser tes difficultés par d’autres moyens (voir  « Suis-je un(e) dyslexique qui s’ignore ? »).

Si tu as un doute, tu peux consulter un orthophoniste ou un neuropsychologue afin d’y voir plus clair. Bien sûr, on pourrait se demander « pourquoi maintenant, puisque je me suis toujours débrouillé(e) jusque-là ? ». Mais repérer un trouble « dys » peut être très positif ! Ça permet d’être aidé, de mieux connaître comment on fonctionne et donc de mieux travailler. Ça peut aussi permettre d’avoir des aménagements (par exemple tiers temps pour les examens).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *