Apsytude > Mes soucis > Moi et mon mal-être > Stress, angoisses et peur > Quand l’angoisse agace

A-t-on avis : est-on plus anxieux face à un examen pour un cours qu’on connaît par cœur ou face à un examen pour lequel on n’a pas révisé ?

Eh bien dans la deuxième situation. Car l’anxiété (aussi appelée angoisse) est un signal d’alarme indiquant que quelque chose ne vas pas. Dans le cas précédent, c’est le signe que je ne suis pas préparé et que je dois me mettre au travail.

Qu’est-ce que l’angoisse ?

Il s’agit d’une émotion qui se traduit dans le corps par différentes sensations désagréables :

  • Le cœur bat plus vite
  • On respire vite, on a l’impression d’étouffer
  • On a mal aux muscles
  • La vue se brouille
  • On a mal au ventre, du mal à digérer
  • On peut avoir des vertiges, l’impression qu’on va s’évanouir

Cette émotion peut avoir des effets sur la pensée : inquiétudes, difficulté à se concentrer, indécision, imagination de « catastrophes », etc.

Et la crise d’angoisse ?

La crise d’angoisse ou « attaque de panique », c’est la forme la plus intense de l’angoisse.

Elle survient brutalement et l’angoisse atteint son maximum en moins de 10 minutes. La plupart du temps, elle est tellement forte qu’on a peur de mourir ou de devenir fou.

30 % des gens font une attaque de panique au cours de leur vie et la plupart n’en refont plus jamais. Néanmoins 1% des personnes en refont régulièrement.

Que faire ?

Faire des attaques de panique régulières peut prendre beaucoup de place dans la vie ; c’est pourquoi après une attaque de panique il est conseillé d’aller voir un psychologue pour savoir comment gérer ce problème à l’avenir. Tu peux par exemple prendre rendez-vous avec Apsytude.

En attendant, ou si tu ne fais pas de crises d’angoisses mais que tu te sens anxieux, lis l’article Stop l’angoisse, fais de la place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *