Apsytude > Mes soucis > Moi et les autres > Pas de silence sur la violence !

QU’EST-CE QUE LA VIOLENCE ?

La violence se définit par tout acte portant atteinte à l’intégrité morale ou physique d’une personne. C’est faire mal à l’autre. Tout le monde a déjà eu des pensées violentes comme gifler quelqu’un par exemple, ce qui n’est pas critiquable. Cependant il faut distinguer les pensées des comportements. La violence, être violent, passer à l’acte, ce n’est pas acceptable.

COMMENT REPERE-T-ON LA VIOLENCE ?

A partir du moment où ça fait mal (physiquement comme recevoir une gifle, ou psychologiquement comme être insulté, ou humilié en public) ! Le repère, ici, c’est toi-même. Le ressenti n’est pas discutable et est propre à chacun. Il n’y a pas de douleur plus grave que d’autres, si cela fait mal, il faut le prendre en compte.

DANS QUELLES SITUATIONS LA VIOLENCE PEUT-ELLE SE PRODUIRE ?

La violence peut se manifester dans n’importe quelle sphère de la vie quotidienne. Elle peut être partout :

  • A l’Université : vol, humiliation, insulte, harcèlement, violences physiques
  • Job : harcèlement, humiliation, discrimination
  • Dans le couple : violences conjugales, viol, insultes
  • Sur internet : slut-shaming
  • Etc.

La violence peut être commise par un inconnu, un(e) collègue ou une personne proche.

LA VIOLENCE NEST PAS QUE PHYSIQUE

Elle peut prendre différentes formes. La violence ne doit pas être banalisée et doit être prise en compte. D’ailleurs, toutes les formes de violences sont punies par le Code Pénal :

Type de violence Ce que dit la loi
Violence verbale : c’est se faire crier dessus, être insulté(e), être menacé(e). Articles R 621-1 et suivants du Code Pénal
Violence morale dite psychologique : c’est critiquer, rabaisser, intimider, priver les biens ou l’ argent, manipuler une personne. Avec le nouvel article 222-33-2-2 du Code Pénal

Article R624-3 du Code Pénal

Violences physiques : ce sont tous les actes de violence ayant porté atteinte à l’intégrité physique ou psychologique d’autrui Articles 222-7 et suivants du Code Pénal
Violences sexuelles : ce sont les actes sexuels (attouchements, caresses, pénétration, etc.) commis avec violence, contrainte, menace ou surprise. Article 222-22 du Code Pénal

Article 222-23 du Code Pénal

Harcèlement : c’est la répétition de plusieurs actes contre une même personne. Article 222-33-2 du Code Pénal

QUE FAIRE SI ÇA M’ARRIVE ?

Les victimes de violences ont tendance à culpabiliser et avoir honte car elles se sont senties ou se sentent impuissantes et faibles face à la situation. Cependant, elles ne sont PAS responsables. Le comportement appartient à celui qui l’a fait ! On le rappelle : à partir du moment où ça te ça te touche, te blesse ou te fait mal, c’est de la violence et ce n’est pas acceptable.

Dans tous les cas, il faut se protéger : suivant la situation, cela peut aller de dire à l’autre STOP, que tu n’acceptes pas ses propos ou ses gestes, tu peux en parler à tes proches, utiliser la ligne d’écoute Jeune Violence Ecoute et/ou te rapprocher d’une association d’aide aux victimes. Si tu es blessée ou que tu te sens en danger imminent, n’hésite pas d’appeler le 112 : ils pourront te conseiller sur ce qu’il faut faire pour te soigner ou te protéger.

Se protéger, cela s’apprend ! Tu peux prendre contact auprès d’un professionnel dans le domaine juridique par exemple, il t’expliquera tes droits et tes devoirs.

ET SI JE SUIS TEMOIN ?

Tu t’es retrouvé(e) face à de la violence physique, tu as un(e) ami(e) qui te confie qu’il (elle) est victime de violences conjugales, tu remarques que ton boss fait beaucoup de remarques sexuelles à ta collègue, tu sais que ce n’est pas normal voire que c’est interdit mais tu ne sais pas quoi faire ?

Tout d’abord tu peux discuter avec la personne victime. Puis, tu te dois de signaler cette violence aux autorités compétentes. C’est vrai qu’il est souvent difficile d’intervenir lorsque nous sommes témoins. Néanmoins, c’est ton devoir de citoyen et cela peut-être de la non assistance à personne en danger si tu ne fais rien.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *