Apsytude > Mes soucis > Moi et mon mal-être > Dépendances et addictions > Encore 1 et j’arrête !

Si fumer une cigarette ou boire un verre en soirée, jouer au loto les vendredi 13 ou se connecter sur les réseaux sociaux tout les jours ne semblent pas être nocif, une consommation régulière et excessive peut être le signe d’une dépendance ou d’une addiction (synonyme anglais passé dans le langage courant français).

QU’EST-CE QUE LA DEPENDANCE ?

L’installation d’une addiction implique au moins trois mécanismes :

  • La recherche de plaisir
  • La recherche d’un soulagement
  • La difficulté de se contrôler dans le comportement ou sa consommation

QUAND EST-CE QU’ON PARLE DE DEPENDANCE ?                    

On entend souvent dire « je suis complètement accro au chocolat » ou « je ne peux pas me passer de ma copine (mon copain) ». Effectivement, nous sommes tous plus ou moins dépendants de quelque chose !

Alors où commence la dépendance ?

On parle de dépendance ou d’addiction à partir du moment où tu ne peux plus te passer de quelque chose, où tu ne peux pas t’empêcher de consommer ou d’avoir tel ou tel comportement. La dépendance c’est aussi une question de quantité et de retentissement sur la vie quotidienne. C’est-à-dire qu’elle impacte ton quotidien, ton physique, ta santé et tes relations. Par exemple, tu vois moins tes amis et/ou tu ne vas plus en cours pour continuer à jouer en ligne, tu as des remarques de ton entourage sur ta consommation de tabac, tu rencontres des difficultés à étudier après avoir passé tes nuits sur les réseaux sociaux…

Le manque est un bon indicateur de dépendance ! Alors oui, ton carré de chocolat quotidien, ton copain ou ta copine, peuvent te manquer un temps mais tu ne ressentiras surement pas d’effet physique comme des tremblements et tu ne vas pas devenir agressif comme une personne dépendante à l’alcool.

LES FORMES D’ADDICTION

  • Le tabac
  • L’alcool
  • La drogue
  • Internet
  • Les jeux vidéo
  • Le sexe
  • Le sport
  • Les médicaments
  • Etc.

 

Tu veux faire le point ? Testes-toi sur ce site : AddictAuvergne

JE SUIS « DEPENDANT », QU’EST-CE-QUE JE DOIS FAIRE ?

Il est difficile de se dire dépendant de quelque chose. C’est pourtant la première étape pour un changement. Tu peux déjà faire le point avec une psychologue d’Apsytude en prenant rendez-vous.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *