Apsytude > Mes soucis > Moi et mon mal-être > Troubles alimentaires, du sommeil, de la sexualité > Sommeil et insomnie : comment dormir sur ses deux oreilles ?

Le sommeil, à quoi ça sert ?

Dormir est essentiel pour notre organisme ! Mais pourquoi ?

  • Dormir ça permet de réfléchir. Une bonne nuit de sommeil permet à nos neurones de résoudre les problèmes de la journée. En fait, notre cerveau est toujours au travail. Comme on dit : « la nuit porte conseil » !
  • Quand on dort, le cerveau évacue les toxines accumulées durant la journée. C’est une sorte de « nettoyage » du cerveau et c’est très important pour être en forme.
  • Le sommeil agit sur la concentration, la mémoire et les capacités intellectuelles. Si tout fonctionne bien, on est plus performants !
  • Le sommeil renforce les défenses immunitaires et réduit le risque de maladies, ça participe aussi à l’entretien de notre corps (on appelle ça le « renouvellement cellulaire »).
  • Le manque de sommeil à un impact sur la prise de poids : mieux dormir pour moins grossir !
  • Sommeil et dépression sont aussi liés. Les problèmes d’insomnie et de réveil nocturne sont souvent des symptômes d’un épisode dépressif.

Alors, pas question de négliger notre sommeil !

Et l’insomnie dans tout ça ?

L’insomnie n’a rien à voir avec la quantité de sommeil. Ce qui compte c’est que la personne soit fatiguée au réveil bien qu’elle ait passé un nombre suffisant d’heures au lit et qu’elle n’arrive plus à être aussi performante durant la journée (manque de concentration, somnolence, etc.).

D’ailleurs, qu’est-ce qu’un nombre d’heures suffisant de sommeil ?

Chacun a des besoins différents donc il est difficile de trancher précisément mais le sommeil « normal » varie entre 5 et 12h.

Les traitements de l’insomnie

Aller chez le médecin pour voir si les troubles du sommeil sont dus à une maladie physique.

Si ce ne n’est pas le cas, 2 pistes :

  • Les médicaments : peuvent être une aide ponctuelle. Et sur avis médical !
  • La psychothérapie : elle permet de travailler l’hygiène du sommeil, réduire les causes et conséquences de l’insomnie (notamment l’anxiété liée au fait de ne pas dormir et à la peur des conséquences). Le conjoint peut être présent lors des premières consultations car il peut avoir repéré certains signes. À noter : les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont particulièrement utiles pour traiter les troubles du sommeil.

Quelle que soit l’option choisie, il faut adopter une bonne « hygiène du sommeil » ! Renseigne-toi sur notre article Quelques conseils pour un bon sommeil.

Testez votre sommeil

Faites le quizz du Réseau Morphée.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *